Pourquoi le Macbook Pro 2017 ?
 >  2018 , Système , Informer et partager






J'ai récemment acheté le Macbook Pro mi-2017, malgré le mauvais avis général que j'ai de cette gamme d'ordinateurs Apple, j'ai tout de même eu plusieurs raison d'y céder.





0x01. CE QUE JE FAIS



Pour commencer, voyons ce que je fais de mon ordinateur principal :
- de la programmation : python/php/shell/powershell
--- mes éditeurs ? Sublime Text, VIM. Sous Windows : depuis peu Visual Code.

- du hacking (au sens bidouille) :
--- je peux faire du challenge, mais des scripts pour me simplifier la vie, des programmes

- je me déplace tout le temps avec :
--- j'ai donc besoin d'un ordi léger avec une autonomie correcte
--- la coque, la protection clavier et les bouchons de ports USB-C et jack le protège suffisamment





0x02. CHOIX DU MATÉRIEL



- 8 Go de RAM, car suffit à faire un labo de test (par exemple 2 VM Windows 10; 2 VM Windows 2016, 1 VM FreeBSD 11)
- SSD 256 Go : 3 backups complets sur 1 To, donc sauvegardes plus petites et donc plus faciles à gérer
- Gris sidéral pour mon goût de la sobriété
- Clavier testé plusieurs fois en magasin, si il est déroutant, il n'en reste pas moins agréable
- Pas de touch bar : horrible avec vim, pénible à utiliser pour un programme, cf. la vidéo très bien de Mac4Ever
- Le clavier, si l'absence de Retina ne gênait absolument pas sur le Macbook Air, il offre un espace d'affichage (et donc de développement) plus spacieux
- Si le prix des ordinateurs de la marque à la pomme sont si chers, ça n'est pas que parceque Apple fait de l'informatique de luxe, mais également pour la qualité (malgré sa non pertinence*) de l'assemblage - et ce depuis les premiers Macbook
- Apple a toujours voulu aller de l'avant concernant certain choix technologique, par exemple, les Macbook Air était les premiers ordinateurs portables à n'avoir plus de lecteurs CD/DVD, il en va de même avec la connectique USB-C : si l'absence de transition dérange, elle a quand même pour conséquence d'être créatrices d'opportunités : vente de dock, dockline, ...
- Le prix, j'ai préféré prendre une version moins chère (RAM: 8Go, SSD: 256Go, CPU: 2.3GHz) mais avec une garantie étendue





0x03. AUTRES RAISONS EN VRAC



- Esthétique interne ET externe
- Achats logiciels précédents... plus de 100€
- Autonomie par rapport à sa version Touch Bar (gain de près de 2h)
- Vu *après coup* sur ifixit.com : SSD détachable
- Modernité de l'écran, du clavier, du trackpad et de la connectique = ceci est un bon en avant
- Pour avoir déjà testé de n'utiliser qu'un seul port USB et le chargeur sur plusieurs semaines : aucun pb pour n'avoir que deux ports
- Rester sur du matériel optimisé pour un UNIX-like ... j'ai pas mal hésité avec le Librem Purism
-





0x03. CONTRES



- Pas d'indicateurs de charge
- Touches agréables mais bruyantes. En adaptant la frappe au clavier, le bruit est moins fort, et la course rapide permet d'écrire plus vite à condition de savoir ce qu'on écrit
- Trackpad bruyant (plus que sur les MBP Retina 2015)
- L'alignement clavier/chassi trop juste : si l'ordi est comprimé dans une valise ou dans un sac, l'écran peut atteindre les touches
- L'autonomie bien qu'elle soit bonne par rapport à d'autres Macbook, elle n'en reste pas moins moyenne, voire médiocre par rapport aux Lenovo (~ 15h)




   =>   Écrit par : Nicolas, le 15 février 2018


 
Mots clés :  
  general 
  
  macos 
    >   Articles connexes :

Comment gagner du temps sur Internet



/tmp et /var/log en noexec sur macOS



6530609